L’admission au Funérarium est-elle obligatoire ?

Non, vous pouvez choisir d’effectuer les veillées au domicile du défunt, ou bien aux chambres mortuaire du centre hospitalier si le décès a lieu au sein de cet établissement. Toutefois, pensez à bien prendre en compte l’accessibilité pour les visites : le domicile est-il apte à recevoir du public ? Les horaires d’ouverture des chambres mortuaires correspondent-elles aux vôtres ?

Peut-on encore dispersé les cendres ?

Oui, sous certaines conditions : les cendres ne doivent pas être dispersées sur la voie publique ou dans une propriété privé. La dispersion est possible dans un bois communal, ou bien en pleine mer (a plus de 300m des côtes). Une inhumation de l’urne est toutefois possible en propriété privée, mais est soumise à autorisation préfectorale et doit répondre à certaines exigences. Sachez que, quoi qu’il en soit, une déclaration devra somme toute être effectuée à la Mairie du lieu de dispersion.